L'histoire du vinWine historyИстория виноделия

La Serbie possède 70 000 hectares de vignes, produisant environ 390 000 tonnes de raisins annuellement. Les principales variétés cultivées sont : Belgrade asperme, Prokupac, Sauvignon, Riesling italien, Cabernet, Chardonnay, Bourgogne blanc et rouge, Muscat de Hambourg, Afus Ali, Vranac, Tamjanka, Krstac, Smederevka, et Dinka. Les variétés rares telles que le Krokan survivent également en Serbie.

La République de Serbie a une longue tradition dans le domaine de la viticulture.
Son climat continental à influence méditerranéenne, ainsi que sa terre riche en minéraux (phosphore, fer, magnésium) constituent autant de facteurs qui influent sur la qualité et contribuent à la diversité des vins dans le pays.

Un festival international annuel du vin se tiens annuellement à Belgrade depuis 2004.

Histoire

L'histoire vinicole serbe remonte à plus de 1000 ans. Du premier établissement de l'état serbe au VIIIème et IXème siècle et particulièrement pendant la période de la dynastie de Nemanjić du XIème siècle jusqu'au XIVème siècle, la viticulture était particulièrement présente et appréciée.

Les sortes de raisin authentiques les plus anciennes sont le Prokupac et Tamjanika. Prokupac est une sorte de raisins rouges, tandis que Tamjanika est une sorte de muscat provenue de la France méridionale, connue en Serbie pendant plus de 500 années.

Les secteurs de vigne serbes les plus importants sont situés dans le krajina de Negotinska (250 kilomètres à l'est de Belgrade), dans le secteur de Vršac (100 kilomètres au nord-est de Belgrade), sur les pentes de Fruška Gora (80km au nord-ouest de Belgrade), dans la région de Subotica (200 kilomètres au nord de Belgrade), Šumadija (100 kilomètres au sud-ouest de Belgrade) et Župa (230 kilomètres au sud-est de Belgrade). La tradition vinicole de ces 10 dernières années a été remplacée par les nombreux producteurs privés qui ont construit des caves contemporaines et sont déjà bien connus hors des frontières de la Serbie.

Aujourd'hui, l'industrie du vin Serbe tente de se reconstruire, le conflit entre les méthodes anciennes et les méthodes contemporaines constitue un atout précieux pour son vin grâce au mélange entre les savoirs traditionnels des anciens viticulteurs et l’idéalisme et l’énergie des jeunes producteurs qui veulent pousser les vins serbes vers les normes internationales de qualité.

Production de raisin

La Serbie possède une grande variété de cépages anciens comme les rouges Prokupac et Vranac ou les blancs Smederevka et Kevedinka. Ces cépages autochtones donnaient des vins rustiques de caractère. Bien que ces vins aient peu de valeur sur le marché d'exportation, il y a une demande importante sur le marché intérieur pour ces noms familiers et traditionnels. Ils sont importants pour l'histoire et l'identité de la viniculture en Serbie. Ils ont été largement cultivé, mais leur superficie diminuede manière significative. Comme presque partout, les variétés internationales comme le Chardonnay, le Sauvignon Blanc, le Riesling, le Gamay, le Merlot et le Cabernet Sauvignon remplacent progressivement ces cépages indigènes. Ces derniers joueront un rôle déterminant dans l'avenir de la viniculture serbe jugée sur le marché international du vin. Par conséquent, les nouveaux viticulteurs concentrent beaucoup d’attention sur les variétés ayant beaucoup de succès.