L'histoire de l'alcoolAlcohol historyИстория

Le mot ukrainien pour la vodka est "horilka". Le mot et la boisson elle-même, on commencé leur histoire à partir de 15-ème siècle. À cette époque-là la région du Nord-Ouest de l'Ukraine contemporaine (la région de Volhynie) était célèbre pour la production d’une très bonne "horilka". La boisson était produite de seigle avec du sarrasin, d'orge, d’anis, des écorces d’orange et de genièvre. Un fait intéressant c’est que l’ancienne Horilka Ukrainienne était près de la moitié aussi forte que son équivalent moderne: environ 20 pour cent par rapport à 40 d’aujourd'hui. Par conséquent, ça n'a rien de surprenant, selon le  folklore, les gens avaient l'habitude de boire jusqu'à un litre ou plus de horilka.

Si la vodka est l'une des "boissons nationales" de la Russie, "horilka" est l'équivalent pour les Ukrainiens. En fait, certains affirment que les racines de horilka sont là où se trouvent ceux de la vodka. Il est difficile de dire ça avec de la certitude.

Ce qui est sûr, c'est que chimiquement horilka n'est pas très différente de la vodka. Normalement, elle est distillée à partir de céréales, des pommes de terre, de miel, de la betterave à sucre et beaucoup d'autres fruits et légumes. Aujourd'hui, presque tout le monde produit, commercialement Horilka avec la preuve de 80 (40 pour cent d'alcool) - le double de la teneur en alcool d’ Horilka traditionnelle. Si vous en buvez, sachez que ce n'est pas pour les faibles du cœur.

Le mot "horilka" lui-même est considéré comme provenant d'un mélange de plusieurs langues européennes différentes, traduit à peu près dans certains cas, comme "une eau qui brûle" ou "vin brûlant". Une boisson dure, il est préférable de prendre une gorgée l’accompagnant avec quelque chose de nourriture. Tout comme la bière et le vin, il est souvent consommé lors des fêtes et des rassemblements sociaux. Au début, la boisson était consommée traditionnellement même lors des mariages et autres célébrations.